top of page
  • Domaine des Curiades

Une transformation du raisin au verre : Le processus de fabrication du vin expliqué



Ah, le processus qui transforme le raisin en nectar des dieux : la vinification. Il s'agit d'une opération complexe et délicate, mais nous sommes nombreux à ignorer ce qui se passe entre nos mains qui cueillent le raisin et le verre dans lequel nous sirotons. Il est temps de s'instruire sur ce processus fascinant qui nous procure tant de plaisir !


Étape 1 : Egrappage

La première étape de la vinification est l'égrappage, qui consiste à séparer les raisins de leurs tiges. Cette opération est effectuée pour plusieurs raisons : d'abord, elle permet d'éviter l'amertume dans le produit fini ; ensuite, elle permet également de garder les tanins à distance. Les tanins apportent de la structure et du goût, mais peuvent être dominants s'ils ne sont pas gérés correctement


Étape 2 : Pressage

Une fois égrappés, les raisins sont ensuite pressés. Cette opération permet de séparer le jus des peaux et des pépins afin d'obtenir un jus clair pour la fermentation. Le pressage permet également de libérer davantage de couleur et de tanins dans votre produit final. Il existe différents types de pressoirs selon que vous cherchez à produire du vin blanc ou du vin rouge


Étape 3 : Macération

La macération est une étape facultative au cours de laquelle les peaux restent en contact avec les jus fermentés avant le pressage. Elle permet d'extraire davantage de couleur, de composés aromatiques et de tanin des peaux de raisin dans votre vin. La durée de la macération dépend du type de vin produit ; les vins rouges nécessitent généralement une macération plus longue que les vins blancs


Étape 4 : Fermentation

C'est ici que la levure entre en jeu ! Au cours de cette étape, les levures se nourrissent des sucres présents dans le jus de raisin (ou moût) et les transforment en alcool ainsi qu'en d'autres composés aromatiques tels que les esters et le glycérol. Différentes levures peuvent produire différents arômes ; certaines peuvent conférer des notes fruitées tandis que d'autres peuvent donner un caractère plus herbacé à votre vin. La température joue également un rôle important à cet égard ; des températures plus élevées signifient généralement une fermentation plus rapide, mais moins complexe, tandis que des températures plus basses signifient une fermentation plus lente, mais un profil aromatique plus complexe. Les différents types de vins ont des températures idéales différentes pour la fermentation - par exemple, les blancs ont tendance à fermenter à des températures plus basses que les rouges - il est donc important de faire des recherches si vous voulez obtenir des résultats optimaux !


Conclusion

Il faut environ 1,3 à 1,5 kg de raisin pour obtenir un litre de vin. Il n'est donc pas étonnant que la vinification soit un processus si complexe ! Cependant, comprendre chaque étape de la fabrication de votre bouteille de vin préférée vous aidera à apprécier encore plus sa complexité ! De l'égrappage au pressage, en passant par la fermentation, toutes ces étapes se combinent parfaitement pour créer votre bouteille ou votre verre de vin préféré ! À la vôtre !

6 vues0 commentaire
bottom of page